L’achat de son premier véhicule et l’obtention du permis sont des moments cruciaux dans la vie d’un jeune. Ces moments révèlent souvent de nouvelles opportunités et de l’émancipation, de ce dernier sur plan personnel ainsi qu’au niveau professionnel. En revanche, le choix de sa première assurance auto peut s’avérer difficile.

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Dans le code des assurances ou celui des routes, il n’existe pas une définition légale pouvant canaliser le jeune conducteur. Pour plus d’informations veuillez lire le site. Généralement, on considère qu’il s’agit des automobilistes titulaires du permis de conduire datant de trois ans, soit la durée du permis de conduire probatoire. De plus, sont considérés comme jeunes conducteurs, selon les compagnies d’assurance automobile, toutes personnes détenant une assurance sans mise ajout depuis les trois dernières années. Ils peuvent être des automobilistes qui n’ont fait d’assurance en leur propre nom, ou sur le contrat de leur conjoint ou parents. Ils regroupent aussi les conducteurs de voiture de fonction non désignés comme sur le contrat d’assurance auto de la voiture.

Une obligation légale

Comme tout automobiliste, pour couvrir les matériels qu’il pourrait occasionner lors d’un accident responsable, un jeune conducteur doit une assurance. Ainsi, cette assurance auto au tiers, ou responsabilité civile est susceptible aussi de couvrir les dommages corporels que peut générer un accident. Plusieurs assureurs considèrent ses jeunes comme des non-expérimentés et les appliquent souvent à des surprimes susceptibles d’atteindre un tarif de 100% de l’assurance auto. Toutefois, comme stipulé dans le Code des assurances à l’article A.335-9-1, cette surprime compense un risque de sinistralité bien important.

Payer son assurance jeune conducteur avec un petit budget

Heureusement, malgré tout, il existe quelques solutions pouvant vous faire éviter une énorme dépense lors du choix de votre contrat. Premièrement si c’est dans le cadre de la conduite accompagnée que vous avez obtenu votre permis, alors vous bénéficiez de 50% de surprime par les assureurs. De plus, la plupart des assureurs font bénéficier les conducteurs de moins de 25 ans d’une prime.